"La voix de celui qui crie dans le désert". Jean 1, 23
" Je suis chargée de vous le dire, pas de vous le faire croire". Bernadette Soubirous

Et ma voix n'engage que... moi.

La République française respecte toutes les croyances (article 1er de la Constitution)

Visiteur, tu es le bienvenu et ne crains pas de déposer des commentaires !


dimanche 27 mars 2016

Pâques 2016


MESSAGE URBI ET ORBI
DU PAPE FRANÇOIS

extraits

[...]L’annonce joyeuse de Pâques : Jésus, le crucifié, n’est pas ici, il est ressuscité (cf. Mt 28, 5-6), nous offre la consolante certitude que l’abîme de la mort a été traversé et, avec lui, le deuil, la plainte et l’angoisse (cf. Ap 21, 4) ont été vaincus. Le Seigneur, qui a souffert l’abandon de ses disciples, le poids d’une condamnation injuste, et la honte d’une mort infâmante, nous rend maintenant participants de sa vie immortelle, et il nous donne son regard de tendresse et de compassion envers les affamés et les assoiffés, les étrangers et les prisonniers, les marginaux et les exclus, les victimes des abus et de la violence. Le monde est rempli de personnes qui souffrent dans leur corps et dans leur esprit, et chaque jour les journaux sont pleins de nouvelles de crimes atroces, commis souvent dans les murs du foyer domestique, et de conflits armés, à grande échelle, qui soumettent des populations entières à des épreuves indicibles.
Que le Christ ressuscité ouvre des chemins d’espérance à la Syrie bien aimée, pays déchiqueté par un long conflit, avec son triste cortège de destructions, de mort, de mépris du droit humanitaire et de décomposition de la cohabitation civile.[...]

Que le message de vie, qui a retenti dans la bouche de l’Ange près de la pierre basculée du tombeau, soit victorieux de la dureté des cœurs et promeuve une rencontre féconde des peuples et des cultures dans les autres zones du bassin méditerranéen et du Moyen Orient, en particulier en Irak, au Yémen et en Libye.
Que l’image de l’homme nouveau qui resplendit sur le visage du Christ favorise la cohabitation entre Israéliens et Palestiniens en Terre Sainte[...].

 Que le Seigneur de la vie accompagne aussi les efforts visant à trouver une solution définitive à la guerre en Ukraine, en inspirant et en soutenant également les initiatives d’aide humanitaire, parmi lesquelles la libération des personnes détenues.
Que le Seigneur Jésus, notre Paix (cf. Ep. 2, 14), qui par sa résurrection a vaincu le mal et le péché, stimule en cette fête de Pâques notre proximité aux victimes du terrorisme, forme aveugle et atroce de violence qui ne cesse pas de répandre le sang innocent en diverses parties du monde, comme cela s’est produit dans les récents attentats en Belgique, en Turquie, au Nigéria, au Tchad, au Cameroun, en Côte d’Ivoire, et en Irak.  Que les ferments d’espérance et les perspectives de paix en Afrique aboutissent ; je pense en particulier au Burundi, au Mozambique, à la République Démocratique du Congo et au Sud Soudan, marqués par des tensions politiques et sociales.
[...]
Que son message pascal se projette de plus en plus sur le peuple vénézuélien, qui se trouve dans des conditions difficiles pour vivre, et sur tous ceux qui ont en main les destinées du pays[...].

Le Christ ressuscité[...] nous invite à ne pas oublier les hommes et les femmes en chemin, dans la recherche d’un avenir meilleur, file toujours plus nombreuse de migrants et de réfugiés – parmi lesquels de nombreux enfants – fuyant la guerre, la faim, la pauvreté et l’injustice sociale. [...].

En ce jour glorieux, « que notre terre soit heureuse, irradiée de tant de feux » (cf. Exultet ), terre qui est pourtant tellement maltraitée et vilipendée par une exploitation avide de gain qui altère les équilibres de la nature. [...]

Avec nos frères et sœurs qui sont persécutés pour la foi et pour leur fidélité au nom du Christ, et face au mal qui semble avoir le dessus dans la vie de beaucoup de personnes, réécoutons la consolante parole du Seigneur : « Courage ! Moi, je suis vainqueur du monde » (Jn 16, 33).[...]

A tous ceux qui, dans nos sociétés, ont perdu toute espérance et le goût de vivre, aux personnes âgées écrasées qui, dans la solitude, sentent leur forces diminuer, aux jeunes qui pensent ne pas avoir d’avenir, à tous j’adresse encore une fois les paroles du Ressuscité : « Voici que je fais toutes choses nouvelles…A celui qui a soif, moi, je donnerai l’eau de la source de vie, gratuitement (Ap 21, 5-6).
Que le message rassurant de Jésus nous aide chacun à repartir avec plus de courage et d’espérance pour construire des chemins de réconciliations avec Dieu et avec les frères. Nous en avons tellement besoin.

 © Copyright - Libreria Editrice Vaticana

vendredi 25 mars 2016

Pat Pik - Prayer for Europa


Je préfère les notes de musique aux appels vengeurs et guerriers. Voici ma prière pour l'Europe. J'ai utilisé les VST suivants :  Podolski, Zebra, Zebralette, TyrellN6, DSK, Oatmeal, Synth1 



mardi 15 mars 2016

Qui suis-je pour juger ? Diocèse de Lyon...



Je n'aime pas les lynchages médiatiques, le bashing, l'hallali, le taïaut. On sait ce que cela a donné en d'autres temps, je pense à l'affaire Salengro,  plus récemment à l'affaire Bérégovoy.
Ou plus récemment encore les délires publiés sur le net sur Vincent Peillon accusé de "tuer le catholicisme", les insultes racistes contre Christiane Taubira, les rumeurs contre Najat Vallaud-Belkacem, ou encore tout ce qui a pu être dit, écrit sur Virginie Tellenne alias Frigide Barjot par exemple.
Ce qui me pose problème c'est cette forme de pseudo justice associant populisme, médias, politique politicienne et surtout la bêtise se nourrissant de toutes les haines et instrumentalisant des drames humains.

Dans le cas présent, l'affaire dite "Barbarin",  je me retrouve dans ces trois articles : celui d'Isabelle de Gaulmyn qui explique que "l’Église doit aussi écouter les victimes", de François Vercelletto qui ne hurlera pas avec les loups et du Vatican qui appelle à attendre le résultat de l'enquête de la Justice française.

Surtout, j'ai envie de méditer cette parole du pape François  : "qui suis-je pour juger ?
ou celle de Jésus (Mathieu 7, 1-5): 

"Ne vous posez pas en juge, afin de n’être pas jugés ; car c’est de la façon dont vous jugez qu’on vous jugera, et c’est la mesure dont vous vous servez qui servira de mesure pour vous. Qu’as-tu à regarder la paille qui est dans l’œil de ton frère ? Et la poutre qui est dans ton œil, tu ne la remarques pas ?  Ou bien, comment vas-tu dire à ton frère : “Attends ! que j’ôte la paille de ton œil” ? Seulement voilà : la poutre est dans ton œil ! Homme au jugement perverti, ôte d’abord la poutre de ton œil, et alors tu verras clair pour ôter la paille de l’œil de ton frère."

 A lire aussi, cette belle page sur le site de Taizé.
Lire aussi ce billet lucide et inspiré de la blogueuse Zabou The Terrible.

Addendum du 19 mars :
cette affaire commençait à me mettre très mal à l'aise, oscillant entre interrogations, malaise, écoeurement, colère, ne sachant plus trop que penser. Surtout je voyais le visage du Christ, son Eglise, celle du pape François de façon de plus en plus brouillée avec toutes ces prises de positions, surmédiatisations partant dans tous les sens.
Par son texte, Patrice de Plunkett m'a ouvert les yeux ou a éclairé le chemin en rappelant l'essentiel. Qu'il en soit remercié et béni.

Et aussi ce texte de Virginie Tellenne sur son blog :

Catholique engagée dans la défense des droits des enfants, des femmes et des homosexuels, je commence moi-même en demandant pardon aux enfants et aux adultes victimes d’agressions sexuelles par des prêtres, les assurant de toute ma compassion de mère et de toute ma prière de croyante.
Je sais que seule cette demande de pardon  – et non d’improbables manifestations – faite par et pour toute mon Eglise à la faveur de la Semaine Sainte, sera le point de départ de l’indispensable travail de transparence et de réparation, de pénitence et de réconciliation, que les persécutés, comme tous les laïcs et les clercs innocents, attendent avec espérance, depuis déjà bien longtemps.

 

Addendum du 3 août 2016 : L'enquête pour "non-dénonciation" d'abus sexuels sur mineurs et "non-assistance à personne en danger" qui visait le cardinal Barbarin a été classée sans suite. 

 Mon commentaire : la Justice dans notre République est la même pour tous, ses décisions ont donc à être respectées. Cette décision doit permettre à tous d'avancer, dans l'intérêt des victimes. C'est me semble t-il le sens de la réaction du Cardinal Barbarin, à écouter et à lire ici.

mardi 8 mars 2016

Un peu d'air frais...

Quand le pape François remercie des cathos de gauche de "l'air frais" qu'ils lui ont donné, un ange passe au Vatican.
A lire sur le blog de François Vercelletto, ici.

mercredi 2 mars 2016

Modul303




Je suis très heureux du soutien de cette webradio allemande qui diffusera ma musique mercredi prochain sur www.modul303.com  pendant l'émission animée par Wolfgang Gsell.
Modul303 est une radio non commerciale de Duisburg et Berlin qui diffuse en continu de la musique électronique qui va des pionniers de la musique électronique moderne à la Berlin School et le Krautrock allemand. 


La semaine prochaine mercredi Nächste Woche Mittwoch • Next week Wednesday
Workgruppe Radioshow 32: Nuit / Nacht / Night • Mercredi 9 Mars, 19-21 h • Mittwoch 9. März, 19 - 21 Uhr • Wednesday March 9, 7 - 9 PM CET (1 - 3 PM New York Time • 6 - 8 PM UK Time)) • Webradio www.modul303.com • Moderation: German / English •Voici le lien direct vers le Chatroom / Das ist der Link direkt zum Chatroom / This is the direct link to the chatroom: https://www.facebook.com/groups/362123807296429/permalink/510321395810002/?pnref=story