"La voix de celui qui crie dans le désert". Jean 1, 23
" Je suis chargée de vous le dire, pas de vous le faire croire". Bernadette Soubirous

Et ma voix n'engage que... moi.

La République française respecte toutes les croyances (article 1er de la Constitution)

Visiteur, tu es le bienvenu et ne crains pas de déposer des commentaires !


mardi 22 décembre 2015

Sally & Terry Oldfield - Star of Heaven (Ave Maria)

Celles et ceux qui me connaissent savent l'admiration que je porte à la musique de Mike Oldfield. Mais j'apprécie beaucoup également la musique de sa soeur Sally et de son frère Terry.



dimanche 13 décembre 2015

Tout ça pour ça




Fabrice Nicolino  au sujet de l'accord "historique" de la COP21 : 
"Le sentiment général est celui d’une déroute complète de toute pensée critique. Notez que je ne demande à personne de suivre mon propos, radical et noir, j’en ai conscience. Mais pourquoi diable se vautrer dans des satisfecit sans queue ni tête ?
La crise climatique impose des choix politiques et économiques tels qu’aucune des élites en place, ici au Nord, là-bas au Sud, n’est en mesure de les faire. Cette cour tourbillonnante, autour de Fabius, Hollande et consorts, me fait immanquablement penser à Versailles au début de l’été 1789. Le bal est éblouissant, chacun se trouve beau et plein d’avenir, les manants sont au pied, au chenil, au cachot. On sait la suite. Je sais pour ma part où est mon chemin."
A lire ici.
Pour ma part je pense que par "ils ont sauvés le climat", il faut entendre "ils ont sauvé le nucléaire". La COP21 va valider auprès de nos gouvernants le maintien de l'énergie nucléaire - et sa relance - et la levée de nouveaux impôts pour lutter contre le réchauffement climatique pendant que les plus aisés continueront à voyager en avion pour leurs affaires ou leurs emplettes...
N'est-ce pas d'ailleurs l'analyse du pape François dans l'encyclique "Laudato Si" lorsqu'il écrit : "Un changement dans les styles de vie pourrait réussir à exercer une pression saine sur ceux qui détiennent le pouvoir politique, économique et social. C’est ce qui arrive quand les mouvements de consommateurs obtiennent qu’on n’achète plus certains produits, et deviennent ainsi efficaces pour modifier le comportement des entreprises, en les forçant à considérer l’impact environnemental et les modèles de production.
Une note d’espérance, si tout cela permet au Nord d'aider au développement du Sud en prenant le prétexte du climat. Pourquoi pas ? Même s'il faut s'interroger sur ce que l'on entend par développement.


samedi 12 décembre 2015

Adeste fideles

Peuple fidèle, le Seigneur t'appelle :
C'est fête sur Terre, le Christ est né.
Viens à la crèche voir le Roi du monde.
En lui viens reconnaître (ter)
ton Dieu, ton Sauveur.
 
 Adeste fideles, laeti triumphantes:
Venite, venite in Bethlehem:
Natum videte Regem angelorum.
 
Venite adoremus, venite adoremus, venite adoremus Dominum.

O come, all ye faithful, joyful and triumphant,
O come ye, O come ye, to Bethlehem.
Come and behold Him, born the King of angels;
O come, let us adore Him! O come, let us adore Him!
O come, let us adore Him, Christ the Lord.


vendredi 11 décembre 2015

« Le vocabulaire de la haine n’est pas compatible avec l’Evangile »

J'ai signé cet appel :

Le vocabulaire de la haine
n’est pas compatible avec l’Evangile

Citoyens français attachés aux valeurs de la République, en même temps que chrétiens de toutes confessions qui mettons au cœur de notre foi le message évangélique de justice, de paix et d’amour universel, nous éprouvons aujourd’hui une immense tristesse et une profonde inquiétude pour l’avenir de notre pays face à la spectaculaire poussée du Front National.
En effet, au moment même où la barbarie du terrorisme nous menace tous et n’a d’autre objectif que de nous diviser, ce parti politique, à son tour, met au centre de son projet la détestation de l’autre jusqu’à son rejet, osant même assimiler les migrants illégaux à une « métastase dans la société ».
Dans ces heures d’une extrême gravité, porteuses d’un danger mortel pour notre démocratie et notre vivre-ensemble, citoyens et croyants nous ne pouvons pas rester silencieux.
Citoyens nous n’accepterons jamais que la fraternité, valeur fondamentale de notre République, soit mise en péril par un parti qui use quotidiennement d’un vocabulaire d’exclusion et de haine. C’est pourquoi nous appelons nos compatriotes à se joindre à nous pour lui faire barrage par leur vote.
Croyants, nous rappelons à nos frères et soeurs chrétiens de toutes confessions que le discours du Front National n’est d’aucune façon compatible avec le message d’amour du Christ dans l’Evangile qui est le cœur de notre foi commune
« J‘étais étranger et vous m’avez accueilli » « Ce que vous avez fait aux plus-petits d’entre les miens, c’est à moi que vous l’avez fait »


C'est pourquoi il nous semble important de citer ici un passage essentiel du document « Politique, Eglise et foi  adopté en octobre 1972 par l'assemblée plénière des évêques de France, réunie à Lourdes sous la présidence du cardinal Roger Etchegarray et de Mgr Gabriel Matagrin. (Texte intégral publié par les Editions du Centurion
« Il est clair que la Bible manifeste un certain nombre d’exigences éthiques qui sont tracées de façon tout à fait nette : le respect des pauvres, la défense des faibles, la protection des étrangers, la suspicion de la richesse, la condamnation de la domination exercée par l’argent, l’impératif primordial de la responsabilité personnelle, l’exercice de toute autorité comme un service, le renversement des pouvoirs totalitaires. La vigueur mobilisatrice de l’Evangile contre les situations de défi et d’abus – qui sont encore le lot de notre actualité – peut, certes, s’exprimer au travers de choix politiques différents, mais aucun chrétien n’a le droit, sous peine de trahir sa foi, de soutenir des options qui acceptent, prônent, engendrent ou consolident ce que la Révélation, tout comme la conscience humaine, réprouvent »
Ce texte dans lequel les chrétiens de toutes confessions peuvent retrouver l 'écho direct des exigences évangéliques sonne aujourd’hui pour tous les croyants comme un appel à résister aux sirènes du repli sur soi. Cet appel il faudra le traduire demain dans notre vote, et après demain, dans une réflexion collective indispensable pour relever le défi qui nous est lancé par la progression apparemment irrésistible du Front national dans les urnes, mais aussi dans les esprits. Cette réflexion implique d'ouvrir le débat dans toutes les couches de la société, dans les associations, les Eglises, les universités, les syndicats et les formations politiques. Pour notre part, nous sommes décidés à y participer activement.

http://www.la-croix.com/Actualite/France/Regionales-Le-vocabulaire-de-la-haine-n-est-pas-compatible-avec-l-Evangile-2015-12-10-1391262

jeudi 10 décembre 2015

Pat Pik - O Come, O Come, Emmanuel

Une musique traditionnelle de la période de l'Avent, cela faisait un moment que je rêvais de l'enregistrer. Dans le même album, figurent "Douce nuit", "Minuit, Chrétiens",  et quelques autres... :


Elections régionales, l'analyse de Fabrice Nicolino

Fabrice Nicolino, au sujet des élections régionales :
" il est parfaitement possible encore d’isoler les porteurs de haine. À condition d’un courage qu’on ne voit guère. Et qui doit en priorité s’attaquer au chômage de masse, qui détruit le socle depuis quarante ans. S’il est une voie, cohérente avec la prise en compte de la crise écologique, c’est celle-ci : partage de tout le travail socialement disponible. Et donc réduction immédiate du temps moyen de travail. 32 heures, 30, 28, éventuellement moins encore ? Pourquoi non ? On peut formuler la question autrement : mieux-vaut-il mourir que de subir une opération chirurgicale ?"

A lire ici

dimanche 6 décembre 2015

samedi 5 décembre 2015

Pour Léonie et toutes les personnes malades, soutenez ELA

Je connais Léonie, je ne savais pas le nom de sa maladie. Je le sais désormais par ses grands-parents qui ont relayé cet appel.




Si vous ne visualisez pas correctement le contenu, cliquez-ici 

appel aux dons ela-asso.com
Aidez-nous à identifier les
                leucodystrophies pour mieux les soigner
Sa maladie n'a pas de nom,
mais elle fait des ravages imprévisibles

Léonie, 10 ans, est atteinte d'une leucodystrophie indéterminée.
En plus d'être une maladie dégénérative mortelle, le fait de ne pas connaître
son nom, et donc l'anomalie génétique, empêche de répondre à des questions fondamentales pour ses parents :
- comment va évoluer sa maladie ?
- quels seront les prochains symptômes ?
- existe-t-il un traitement envisageable ?
- qui dans notre famille risque d'être concerné ?
- pourrons-nous avoir d'autres enfants ?


Léonie et ses parents Léonie n'a jamais
                        accédé à la marche. Elle s'exprime avec de
                        grandes difficultés alors qu'elle parlait très
                        bien plus petite.Les parents de Léonie






je fais un
                          don




Découvrez en vidéo le quotidien
                de Léonie
lien vidéo

Identifier une leucodystrophie,
                c'est offrir de l'espoir

En 1992, on ne connaissait que 5 formes de leucodystrophies.
Aujourd'hui, 32 formes sont identifiées.
30% des leucodystrophies sont encore indéterminées.


Si la mutation
                génétique est découverte, les chercheurs peuvent alors
                faire de grands progrès pour trouver la thérapie
                correspondante.Pascal Prin, Président d'ELA-France,
                membre fondateur de l'association

Grâce à vous la recherche
peut avancer plus vite


Votre don peut tout changer





je fais un
                          don





zidane léonie


Avec Zinédine Zidane,
Léonie compte sur vous !


merci à tous, signature
ligne

ELA, l'espoir est là

rejoignez-nous sur facebook twitter instagram youtube




Fondée en 1992 par Guy ALBA, l'Association Européenne contre les Leucodystrophies (ELA)
regroupe des familles qui se mobilisent pour vaincre ces maladies génétiques rares qui détruisent
la myéline (la gaine des nerfs) du système nerveux central. Chaque semaine en France, 3 à 6 enfants (20 à 40 en Europe) naissent atteints de ces graves pathologies.

jeudi 3 décembre 2015

L'Eternel est mon berger

Peu avant la mort de mon père, je retrouvais dans ses affaires le vieux psautier de mon arrière-grand-mère. Les psaumes étaient accompagnés des partitions. J'ai eu l'idée d'essayer d'en faire quelque chose, en mémoire de mes ancêtres protestants en quelque sorte.
Il s'agit des psaumes traduits par Clément Marot et Théodore de Bèze, mis en musique par Claude Goudimel.




Psaume 23

Dieu me conduit, par sa bonté suprême;
C'est mon berger qui me garde et qui m'aime
Rien ne me manque en ses gras pâturages,
Des clairs ruisseaux je suis les verts rivages,
Et pour l'amour de son nom admirable,
Il me protège et rend ma paix durable.

Quand il faudrait marcher dans la nuit sombre,
Quand de la mort je traverserais l'ombre,
Je n'en aurais ni terreur, ni détresse,
Car tu te tiens auprès de moi sans cesse;
Même au travers de la vallée obscure,
C'est ta houlette, ô Dieu qui me rassure.

Dressant ma table ainsi qu'aux jours de fête,
Dans ta bonté tu répands sur ma tête
L'huile odorante et ma coupe déborde;
Par tes bienfaits et ta miséricorde
Accompagné jusqu'à ma dernière heure,
Dans ta maison je ferai ma demeure.

Psaume 23, version tirée du recueil adopté
par le synode général officieux des Églises Réformées de France, 1895