"La voix de celui qui crie dans le désert". Jean 1, 23
" Je suis chargée de vous le dire, pas de vous le faire croire". Bernadette Soubirous

Et ma voix n'engage que... moi.

La République française respecte toutes les croyances (article 1er de la Constitution)

Visiteur, tu es le bienvenu et ne crains pas de déposer des commentaires !


samedi 31 octobre 2015

Viande et cancer (3)

Fabrice Nicolino :   "Ces derniers jours – ce matin encore -, j’ai été sollicité par des radios et des télés pour venir parler de viande. Vous n’ignorez sans doute pas que l’OMS, via le CIRC, vient de classer la charcuterie parmi les cancérogènes avérés et la viande rouge parmi les cancérogènes probables.
J’ai refusé toute invitation. D’une part, je suis loin de Paris, face à la mer. De l’autre, je me souviens quand même d’avoir publié il y a six ans le livre Bidoche (L’industrie de la viande menace le monde). Je ne crache pas au visage de ceux qui découvrent la Lune, car la compréhension du réel demande du temps. Mais franchement, je ne me sentais pas d’aller faire le guignolo après avoir écrit ce qui suit. Qui est un (gros) extrait du chapitre 11 de mon livre, intitulé Et si ça fichait le cancer ?"


Lire la suite sur le site de Fabrice en cliquant ici


Séquences Podcast N°75

Cela fait plaisir (et le mot est faible) d'être reconnu par ses pairs. Voici une compilation qui est publiée par une revue australienne de musique électronique. Comme on dit, "enjoy"!
Thank you very much Mick Dundee Garlick & The Team!


Sequences Podcast No75 by Sequences Electronic Music. on Mixcloud


Sequences Podcast no75
1.52 Andy Pickford ‘Phoenix’ (album Vanguard 1) www.admusicshop.com
9.44 Andy Pickford ‘Vapour’ “ “ “
18.36 Faber ’Dark Sun Theme’ (album Dark Sun) www.mellowjet.de
20.24 Faber Lost In Space’ “ “
26.13 Faber ‘Cathedral’ “ “
30.35 Moonbooter ‘Meeting Mr B’ (album The Wave) www.mellowjet.de
37.19 Moonbooter ‘Welcome To The Past’ “ “
43.59 Arcane ‘Black Knight 4’ (EP Black Knight) paullawler.bandcamp.com/
50.03 Fred Becker ‘Beneath The Leaves’ (album From The Gravity Well )
59.56 The Furious Destiny ‘Destiny’ www.youtube.com/user/TheFuriousDestiny
64.18 The Furious Destiny ‘Aura’
69.40 Richard Pinhas ‘Paul Aterides’ (album Chronolyse) *** www.cuneiformrecords.com
78.11 Richard Pinhas ‘Sur Le Theme De Bene Gesserit’
79.36 AnAstromo ‘Promethia’ (album Promethia) anastromo.bandcamp.com
85.28 AnAstromo ‘So Close So Far’ “ “
91.41 Robert Fox ‘Feel The Warmth’ (album Into The Light) www.admusicshop.com
94.05 Robert Fox ‘Brother Earth’ “ “ “
100.13 Robert Fox ‘Paths Of Change’ “ “ “
109.00 Fred Becker ‘Everywhere’ *** www.fredbecker.bandcamp.com/
117.07 Robert Otto ‘The Maelstrom’ (album Into The Unknown)
122.39 The Colour Of Sleep ‘Autumn Red 11’ (album Autumn Red) www.bordersedge.com
130.18 The Colour Of Sleep ‘Autumn Red 1V’ “ “ “
140.34 Catherine Duc ‘Essence Of Dreams’ (album Voyager) catherineduc.com
144.37 Catherine Duc ‘Inishowen Dawn’ “ “
147.45 Pat Pik ‘Forty Days In Desert (album Cosmos Traveller) patpik.bandcamp.com
152.26 Pat Pik ‘Cosmos Traveller Part 4’ “ “ “
159.05 Pat Pik ‘Nightmare City 2 (album Unis Vers Darche)
163.30 Pat Pik ‘Endings Are Just The Beginnings’ “ “
171,16 The Garwin Project ‘Just Visiting’ (EP Just Visiting) thegarwinproject.com
177.36 Uwe Reckzeh ‘Cold Mountain’ (album Perfection Mode) www.mellowjet.de

mercredi 28 octobre 2015

Jubilé - Prêcheurs de Miséricorde


Nostra Aetate, 28 octobre 1965

  
Déclaration sur les relations de l’Église avec les religions non chrétiennes
NOSTRA AETATE
[...] 
Rome, à Saint-Pierre, le 28 octobre 1965.

Un beau texte issu de Vatican II, proclamé par le pape Paul VI, qui montre que le catholicisme est une religion d'ouverture.
Dans ce texte, l’Église catholique rappelle que sa tâche est de promouvoir l'unité et la charité entre les hommes et les peuples. Pour l’Église catholique, tous les peuples forment une seule communauté. Les questions des hommes sont les mêmes : 
Les hommes attendent des diverses religions la réponse aux énigmes cachées de la condition humaine, qui, hier comme aujourd’hui, agitent profondément le cœur humain : Qu’est-ce que l’homme? Quel est le sens et le but de la vie? Qu’est-ce que le bien et qu’est-ce que le péché? Quels sont l’origine et le but de la souffrance? Quelle est la voie pour parvenir au vrai bonheur? Qu’est-ce que la mort, le jugement et la rétribution après la mort ? Qu’est-ce enfin que le mystère dernier et ineffable qui embrasse notre existence, d’où nous tirons notre origine et vers lequel nous tendons ? 

L’Église rappelle également que depuis les temps les plus reculés jusqu’à aujourd’hui, on trouve dans les différents peuples une certaine perception de cette force cachée qui est présente au cours des choses et aux événements de la vie humaine, parfois même une reconnaissance de la Divinité suprême, ou même d’un Père. Cette perception et cette reconnaissance pénètrent leur vie d’un profond sens religieux.

Au sujet des religions non chrétiennes et en particulier de l'hindouisme et du bouddhisme, l’Église catholique ne rejette rien de ce qui est vrai et saint dans ces religions. Elle considère avec un respect sincère ces manières d’agir et de vivre, ces règles et ces doctrines qui, quoiqu’elles diffèrent sous bien des rapports de ce qu’elle-même tient et propose, cependant reflètent souvent un rayon de la vérité qui illumine tous les hommes.

Au sujet de l'islam, l’Église catholique exhorte les chrétiens et les musulmans à oublier le passé c'est-à-dire les dissensions et les inimitiés et à s’efforcer sincèrement à la compréhension mutuelle, ainsi qu’à protéger et à promouvoir ensemble, pour tous les hommes, la justice sociale, les valeurs morales, la paix et la liberté

Au sujet de la religion juive, l’Église catholique  rappelle le lien qui relie spirituellement le peuple du Nouveau Testament à la lignée d’Abraham. L’Église du Christ, en effet, reconnaît que les prémices de sa foi et de son élection se trouvent, selon le mystère divin du salut, chez les patriarches, Moïse et les prophètes
Du fait d’un si grand patrimoine spirituel, commun aux chrétiens et aux Juifs, le saint Concile veut encourager et recommander la connaissance et l’estime mutuelles, qui naîtront surtout d’études bibliques et théologiques, ainsi que d’un dialogue fraternel.
En outre, l’Église, qui réprouve toutes les persécutions contre tous les hommes, quels qu’ils soient, ne pouvant oublier le patrimoine qu’elle a en commun avec les Juifs, et poussée, non pas par des motifs politiques, mais par la charité religieuse de l’Évangile, déplore les haines, les persécutions et les manifestations d’antisémitisme, qui, quels que soient leur époque et leurs auteurs, ont été dirigées contre les Juifs.  

Au sujet de la fraternité universelle, l’Église dit que nous ne pouvons invoquer Dieu, Père de tous les hommes, si nous refusons de nous conduire fraternellement envers certains des hommes créés à l’image de Dieu. La relation de l’homme à Dieu le Père et la relation de l’homme à ses frères humains sont tellement liées que l’Écriture dit : « Qui n’aime pas ne connaît pas Dieu » (1 Jn 4, 8).
L’Église réprouve donc, en tant que contraire à l’esprit du Christ, toute discrimination ou vexation dont sont victimes des hommes en raison de leur race, de leur couleur, de leur condition ou de leur religion.

Pour lire la totalité de la déclaration, cliquer ici.

 

mardi 27 octobre 2015

Viande et environnement : 4 mn pour comprendre




Viande et cancer (2) : étude E3N




En complément à mon billet d'hier, voici la conclusion d'un article publié sur le site E3N * qui présente ses travaux sur le lien entre alimentation et cancer du sein et qui préconise le régime crétois ou méditerranéen : 
Les travaux de l'équipe E3N ne permettent pas de rattacher l'effet protecteur de l'alimentation méditerranéenne à un aliment ou un nutriment en particulier, mais montrent plutôt que c'est l'équilibre global de l'alimentation qui intervient. L'important serait de manger régulièrement des fruits, des légumes, de l'huile d'olive, peu de viande, peu d'aliments industriels... Le tout, sans à-coups en respectant équilibre et régularité.

A lire ici

*E3N, ou Etude Epidémiologique auprès de femmes de la MGEN (Mutuelle Générale de l'Education Nationale), est une enquête de cohorte prospective portant sur environ 100 000 femmes volontaires françaises nées entre 1925 et 1950 et suivies depuis 1990

Viande et cancer



Un rapport de l'OMS rejoint les conclusions d'un rapport de l'Institut National du Cancer au sujet des dangers pour la santé liés à la consommation de viande et de charcuterie.

A vrai dire, il n'y a pas besoin de ces études pour admettre ce l'on sait depuis longtemps. Le cancer - tout comme les autres maladies civilisationnelles comme le diabète, les maladies cardio-vasculaires, l'obésité,...- s'est développé  par exemple au Japon dès que les Japonais ont importé de la viande américaine en échange de vente de voitures aux USA, diminuant ainsi leur consommation de poisson. Alors oui, la viande rouge en excès est mauvaise pour la santé et dans les pays développés nous la mangeons en excès. Par ailleurs, c'est mauvais pour le développement des pays pauvres et catastrophique pour l'environnement.

Le rapport de l'Organisation Mondiale de la Santé : à lire ici.
Le rapport de l'Institut National du Cancer : à lire ici.

vendredi 16 octobre 2015

Rock progressif

Pour une fois, j'ai délaissé la musique électronique au profit du rock progressif (cela dit, elle en découle) . Sauf la batterie, tout est réellement joué par moi, les guitares, la basse, les synthés.

Pour écouter, il suffit de cliquer sur l'image.


mercredi 14 octobre 2015

La spiritualité est utile à toutes les étapes de l’existence



C'est ce qu'affirme un rapport de mars 2011 (cf. à partir de la page 30) très officiel sur un site de notre République laïque... Comme quoi une laïcité bien comprise n'est ni un athéisme militant, ni de l'antireligiosité primaire... Ajoutons que ce qui est préconisé là pour le grand âge mériterait de l'être pour tous les âges de la vie...



Encourager le développement de la spiritualité chez les seniors

Durant des siècles, la spiritualité a existé en Occident presque exclusivement au travers des pratiques religieuses issues de la tradition judéo-chrétienne. La sécularisation de la pensée, qui caractérise l’époque contemporaine, a abouti à une émancipation de la spiritualité par rapport aux religions monothéistes et une ouverture sur une multitude d’autres traditions et pratiques.

Malgré le déclin de la fréquentation des lieux de culte observé en France depuis un siècle, il apparaît qu’un nombre important de personnes croient toujours en Dieu ou en une forme de pouvoir supérieur. Une enquête sociologique menée en 1999 indique que 56 % des Français croient en Dieu. Dans un autre sondage, à la question : « Pensez-vous que la spiritualité est nécessaire pour réussir sa vie ? » 37 % des sondés de plus de soixante-cinq ans ont répondu par l’affirmative. Si une majorité d’individus persistent à croire en une réalité transcendante, leur pratique religieuse a en revanche beaucoup évolué. Plus tolérants et éclectiques, moins  attachés à leur église, ils empruntent des démarches spirituelles beaucoup plus personnelles et centrées sur leur besoins.

Devient-on plus religieux en vieillissant ? Les dernières enquêtes semblent indiquer que, si après soixante-dix ans la présence aux offices religieux tend à diminuer du fait des handicaps et de la maladie, avec l’âge, la spiritualité augmenterait sur des modes informels comme la prière, la lecture des textes sacrés, et la méditation. Toutefois ce regain de religiosité n’est observé que chez des individus spirituellement prédisposés. Il est en effet rare qu’une personne sans conviction religieuse avant la vieillesse y trouve un intérêt par la suite.

Alors que la spiritualité est utile à toutes les étapes de l’existence, elle prend une importance croissante lorsque l’on vieillit et que la santé devient plus précaire.

La religion est constamment évoquée par les personnes âgées comme une manière de lutter contre la maladie, la douleur, et toutes les formes d’infirmité.

La spiritualité n’est pas seulement un soutien au moment où la santé faiblit. Elle permet de surmonter les crises identitaires qui se produisent au seuil de la vieillesse lorsqu’il faut redistribuer les rôles, repenser son corps et faire le bilan de son existence. Elle offre également, au seuil de la vie, une réflexion sur la destinée, propice à atténuer les angoisses liées à la mort.

La vieillesse est « un réservoir de vie contemplative» qui donne la chance unique de reprendre contact avec la dimension sacrée de la vie si longtemps réprimée. Elle invite, en se détachant de certaines postures sociales imposées, à développer des aspects de la personnalité qu’il avait fallu sacrifier dans la course au succès. Elle offre l’occasion, tout en restant dans la famille ou la communauté, de développer sa conscience, de se rapprocher de son essence, de cultiver la sérénité, la connaissance de soi, le sens du pardon et la compassion nécessaires à l’éclosion de la sagesse.

Autrefois les outils spirituels qualifiés pour cette exploration étaient réservés à un petit nombre d’initiés. Depuis les années soixante-dix, les savoirs émanant des traditions contemplatives (soufisme, bouddhisme, yoga, contemplatifs chrétiens entre autres) ainsi que les techniques de développement personnel ont été largement diffusés.

Un nombre grandissant de seniors ont recours à ces écoles ou à ces techniques mentales pour libérer leur énergie spirituelle au profit d’une maturation intérieure. Toutefois, ce foisonnement de techniques et d’informations, relayés par le prodigieux développement d’Internet, se heurte régulièrement au modèle social du retraité actif et consommateur auquel il est proposé, pour ne pas dire imposé, de « vieillir jeune ».

Un grand pas sera franchi lorsque l’on aura pris conscience que les temps forts de la vie du retraité ne sont plus nécessairement ceux dévolus à l’action, mais les moments que l’on se consacre à sa vie intérieure.

Propositions :

Proposer sur tout le territoire des ateliers, conférences, débats animés par des psychologues, philosophes ou des religieux sur l’importance de la spiritualité dans la réussite de l’avance en âge.

Favoriser la quête spirituelle des seniors en facilitant l’accès à la connaissance et la mise à disposition de documents.

Proposer une enquête nationale « Spiritualité chez les seniors » pour mieux appréhender cette dimension du bien-être.


Pour lire le rapport en entier, cliquer ici.

lundi 5 octobre 2015