"La voix de celui qui crie dans le désert". Jean 1, 23
" Je suis chargée de vous le dire, pas de vous le faire croire". Bernadette Soubirous

Et ma voix n'engage que... moi.

La République française respecte toutes les croyances (article 1er de la Constitution)

Visiteur, tu es le bienvenu et ne crains pas de déposer des commentaires !


vendredi 24 juillet 2015

Décision Vincent Lambert : les évêques invitent à prier

La Conférence des évêques de France a pris connaissance de la décision du Docteur Daniela Simon, responsable de la procédure collégiale concernant M. Vincent Lambert, et en prend acte.
Cette décision manifeste l’extrême complexité de la situation et son caractère infiniment douloureux.
La Conférence des évêques de France invite à la pudeur, à la modération et à la discrétion.
Les évêques encouragent les chrétiens à faire monter vers Dieu leur prière pour M. Vincent Lambert, sa famille, ainsi que pour ceux à qui il appartiendra de prendre des décisions.

Mgr Olivier Ribadeau Dumas
Secrétaire Général et Porte-parole de la Conférence des évêques de France
© Église catholique en France


Mon commentaire : 
Merci à vous, évêques des diocèses de France. Oui,  pudeur, à la modération et à la discrétion, et surtout prière. Ce sera comme Jésus nous invite, dans le secret de ma chambre et porte fermée...



samedi 18 juillet 2015

L'économie ou l'Homme ?




C'est-à-dire une science ou la vie de l'être humain ?

Telle est la question depuis la publication de la publication de l'encyclique "Loué sois-Tu" et surtout depuis le voyage du pape en Amérique latine.

Cette question est le coeur de l'encyclique "Loué sois-Tu". 
Les économistes, du moins certains, réduisent le monde à des équations sans tenir compte de la vie des hommes. C'est ce que l'on appelle l'économisme, une idéologie comme une autre souvent défendue par les économistes libéraux ou ultralibéraux.
Le pape François part de la vie des hommes et ne peut donc être qu'en contradiction avec ces économistes libéraux. C'était d'ailleurs la position des mouvements écologistes des années 70-80. 
On leur faisait le même procès en sorcellerie et on le fait encore : naïfs, rêveurs, bisounours, n'ont rien compris à l'économie et au marché,... 

François est devenu l'empêcheur de tourner en rond n°1 qui a d'emblée mis de côté - sans pour autant les délaisser - les questions sociétales chères aux chrétiens fondamentalistes  (avortement, contraception, mariage pour tous,...) pour centrer son discours sur les questions de justice sociale.
Il est évident qu'il ne va pas se faire uniquement des amis parmi certains catholiques, bien marqués à droite et sans doute majoritaires en France - encore que - mais qui pèsent peu au regard des chrétiens du reste du monde. 

C'est peut-être une des raisons pour lesquelles le pape ne s'est pas encore rendu en France.
Dans le pays où les contempteurs des points non négociables* sont ceux qui font le plus de bruit sur les réseaux sociaux, son discours sur les trois "T" (Terre, toit et travail) ** ne serait pas aussi bien entendu et accueilli que dans les pays pauvres.   
Dans son discours, le pape François a évoqué la fraternité, l’entraide, l’engagement, la soif de justice. Il a insisté sur les droits sacrés que sont ces trois "T".
Son propos est radical comme son encyclique :
nous voulons un changement, un changement réel, un changement de structures. On ne peut plus supporter ce système, les paysans ne le supportent pas, les travailleurs ne le supportent pas, les communautés ne le supportent pas, les peuples ne le supportent pas... Et la Terre non plus ne le supporte pas, la sœur Mère Terre comme disait saint François. 

Rarement on a vu un pape être aussi clair dans la désignation de l'ennemi : 

On est en train de châtier la terre, les peuples et les personnes de façon presque sauvage. Et derrière tant de douleur, tant de mort et de destruction, on sent l’odeur de ce que Basile de Césarée – l’un des premiers théologiens de l’Église - appelait “le fumier du diable” ; le désir sans retenue de l’argent qui commande. C’est cela ‘‘le fumier du diable’’. Le service du bien commun est relégué à l’arrière-plan. Quand le capital est érigé en idole et commande toutes les options des êtres humains, quand l’avidité pour l’argent oriente tout le système socio-économique, cela ruine la société, condamne l’homme, le transforme en esclave, détruit la fraternité entre les hommes, oppose les peuples les uns aux autres, et comme nous le voyons, met même en danger notre maison commune, la sœur et mère terre.

Comment les puissants de ce monde peuvent-ils supporter un tel discours ? Leurs porte-voix vont désormais se déchainer pour disqualifier la parole du souverain pontife. 

Car il est vrai que la flèche décochée contre l'économisme est rude : 

‘‘nous avons vu et entendu’’, non pas la statistique froide mais les blessures de l'humanité souffrante, nos blessures, notre chair. Cela est très différent de la théorisation abstraite ou de l'indignation élégante.

C'est donc réjouissant, car si les fauves sont lâchés, c'est que François a touché du doigt là où cela fait très mal et qu'il va - et l'Eglise avec lui - dans la bonne direction. 
Car les reproches *** qui sont ainsi fait à François, peuvent être adressés aussi à l'Evangile et au Christ qui est mort sur la Croix pour avoir prêché la Justice...

* Cf. Des cathos rebelles en France ou le catholicisme revu et corrigé par la droite
** Discours du Pape François, Santa Cruz de la Sierra (Bolivie) Jeudi 9 juillet 2015
***  Le pape est-il nul en économie ?  rubrique "débat" sur le site de La Vie


[Billet diffusé également sur le blog "A la table des chrétiens de gauche"


jeudi 16 juillet 2015

Habiter autrement la Création

http://www.evangile-et-liberte.net/wordpress/wp-content/uploads/2015/07/Habiter_autrement_la_Creation.pdf

Au nom de leur foi, des chrétiens, orthodoxes, protestants et catholiques s’engagent pour la justice climatique.

Avec toutes les femmes et tous les hommes de bonne volonté et aux côtés d’autres acteurs de la société civile, les chrétiens se mobilisent pour que le temps de la 21e Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP 21), en décembre à Paris, soit un temps d’appel à plus de courage politique et un temps d’actions de grâces, d’inventivité et d’espérance. Le défi est d’ouvrir un nouveau chemin de vie, loin des injustices, des inégalités et des déséquilibres écologiques de notre modèle de développement.

Un beau fascicule de 16 pages est disponible en ligne. Il porte sur les thèmes suivants : 
- Peut-on vivre sans essence et sans viande ? De notre vie quotidienne à la question du climat
- Le climat et l’environnement, une question de justice sociale, une invitation à repenser notre modèle de développement
- Face à la nécessité du changement, la tentation des fausses solutions
- Le défi climatique, un défi spirituel
- Porter des signes d’espérance, une multitude d’alternatives

Ce fascicule est à la fois un appel à une prise de conscience et à l'action, il est en quelque sorte, pour les catholiques, une traduction concrète de l'encyclique Loué sois-Tu. Il est téléchargeable ici.

lundi 13 juillet 2015

Le déraillement de 2013 en dit long sur le saccage de la société, par Patrice de Punkett

Extrait : 
 "C'est le moment de lire un remarquable petit essai de Benoît Duteurtre, paru au printemps chez Payot sous le titre La nostalgie des buffets de gare. Duteurtre est romancier, d'où sa vivacité d'écriture. Mais le livre est une enquête et une démonstration. Il raconte la transformation des trains et des gares, montrant comment un service public « pratique et bon marché », desservant l'ensemble du territoire, s'est reconverti en entreprises calquées sur le modèle aérien avec ses réservations obligatoires, ses offres low cost et ses galeries commerciales."
A lire ici.


dimanche 12 juillet 2015

Avec nos frères protestants


Croix huguenote, Musée protestant de la grange de Wassy

Le pasteur James Woody a publié un très beau texte sur la Réforme, à l'occasion d'une controverse lancée par une femme politique contre les protestants :
"La réforme protestante, ce fut rendre la Bible disponible dans la langue de chacun pour favoriser un rapport direct aux Écritures. Ainsi, les réformateurs ont libéré les consciences du prêt à croire et du prêt à penser. 
La réforme protestante, c’est le rappel du sacerdoce universel qui affirme que nous avons tous la même dignité, que nous pouvons tous nous tenir à égale distance face à Dieu, c’est-à-dire face à ce qu’il y a de plus ultime pour nous. Cela pose les bases de la démocratie, de l’égalité de tous devant la loi. 
La réforme protestante a relativisé la prétention des hommes, des institutions, à s’ériger en absolu. En proclamant « A Dieu seul la gloire », la réforme protestante a disqualifié la tentation des totalitarismes. 
La réforme protestante a contesté la sacralisation d’une religion unique imposée à tous, jusqu’à obtenir la laïcité qui permet le pluralisme religieux et la possibilité de ne pas avoir de religion."
 Pour lire la totalité du texte, cliquer ici.

La Fédération Protestante de France à travers le communiqué de son Président, le pasteur François Clavairoly, rappelle aussi ce que les protestants ont apporté à notre pays et au monde entier :
"la Réforme protestante participe en France comme en Europe et dans le monde entier à l'annonce de l'Évangile. Depuis cinq siècles elle prend part à la défense de la liberté, notamment religieuse, œuvre à l’exercice de la démocratie et soutient la laïcité, garante du pluralisme religieux.
La France fonde sa cohésion sociale sur les valeurs républicaines
"
Pour lire le communiqué dans sa totalité, cliquer ici.

Je suis totalement solidaire avec mes frères protestants.

"Résister", inscription attribuée à Marie Durand, prisonnière à la Tour de Constance




mercredi 1 juillet 2015

From Chris Squire's wife

MESSAGE FROM CHRIS SQUIRE’S WIFE,
SCOTLAND SQUIRE, 1 JULY 2015
My best friend and the love of my life Chris Squire will be cremated today in Scottsdale, Arizona at 3:00 pm.
However, knowing Chris, he might be running a bit late for the event; After all, he has always been the 'late' Chris Squire.
So at 3:00 pm Phoenix time, please take a moment to play your favorite Yes or Chris Squire song, or just think of your favorite Chris Squire memory.
Sending my love to all,
Scotland Squire

3pm Phoenix time in your time zone: http://www.timeanddate.com/worldclock/fixedtime.html…

En France il sera minuit...