"La voix de celui qui crie dans le désert". Jean 1, 23
" Je suis chargée de vous le dire, pas de vous le faire croire". Bernadette Soubirous

Et ma voix n'engage que... moi.

La République française respecte toutes les croyances (article 1er de la Constitution)

Visiteur, tu es le bienvenu et ne crains pas de déposer des commentaires !


mercredi 27 juin 2012

Une heureuse rencontre

Une heureuse rencontre, par hasard, avec Gilbert Meynier, ce soir à Lyon où je me trouve en déplacement professionnel. Un grand monsieur qui a la parole libre et dont j'ai été l'élève en histoire : 
http://www.bibliomonde.com/auteur/gilbert-meynier-2334.html
http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article4742
Il faut lire ses ouvrages, on comprend mieux ensuite l’histoire de nos deux pays, La France et l'Algérie, et de leurs relations.
Et de ce fait on comprend mieux aussi notre vie politique actuelle.

 

samedi 23 juin 2012

"Planète sans visa " La soudaine richesse des pauvres gens de Kenguir* (un anniversaire)

 A lire absolument,  il est question de la liberté dans cet article de Fabrice Nicolino :

In memoriam, 16 mai-26 juin 1954, mai-juin 2012
Je fête, et nous ne devons pas être si nombreux, le cinquante-huitième anniversaire de la révolte du camp de Kenguir, au Kazakhstan. Je vous préviens d’emblée que ce qui suit n’a rien à voir avec l’objet obsessionnel de Planète sans visa, c’est-à-dire la crise écologique. Mais il se trouve que, trois à quatre fois par semaine en ce moment, je pense à ceux de Kenguir. J’aimerais, où qu’ils soient, leur faire savoir qu’un être humain a allumé une bougie pour leur âme.

Instrument de travail pour le synode pour la nouvelle évangélisation

Le document évoqué par le journaliste Patrice de Plunkett dans un article intitulé "La lucidité et la franchise du Vatican frappent les médias ...qui ont lu le document préparatoire du synode d'octobre 2012 sur la nouvelle évangélisation"
est lisible sur le site du Vatican (format pdf) : 
http://www.vatican.va/roman_curia/synod/documents/rc_synod_doc_20120619_instrumentum-xiii_fr.pdf

Ce document prépare un synode (assemblée des évêques convoquée par le Pape)  portant sur la nouvelle évangélisation (transmission de la foi chrétienne) dans le contexte du cinquantième anniversaire du Concile de Vatican II.

Pour en savoir plus : 
Article dans le journal La Croix
Article sur le site de Radio Notre Dame
La réaction du journaliste Patrice de Plunkett sur son blog


mercredi 20 juin 2012

De la théorie de l'évolution chez les écologistes...

Qui a dit : " Notre rôle est plutôt d’essayer d’inciter les chefs d’État à fixer une limite aux activités des entreprises pour qu’elles intègrent dans leur plan de développement le capital humain et le capital nature. C’est un peu comme une assurance-vie : la vie humaine, comme la nature, n’a certes pas de prix mais il vaut mieux lui en donner un, pour se prémunir contre les accidents et les dérives." 
 

Réponse : Brice Lalonde au sujet du sommet Rio +20 dans l'hebdomadaire La Vie. C'est bien la même personne qui il y une trentaine d'années avait porté le projet écologiste "Le pouvoir de vivre" lors des élections présidentielles de 1981 et qui citait Ivan Illich. 
Tout ça pour ça...

mardi 19 juin 2012

Tout ce qui est spirituel est réel. C'est finalement cela que j'avais à vous dire.


"Tout ce qui est spirituel est réel. C'est finalement cela que j'avais à vous dire." 
Jean-Marie Lustiger, 1982

Il y a quelques jours j'écrivais un article intitulé "Souvenirs d'écologie" pour dire que peu de choses avaient évolué, ou au contraire avaient empiré en 30 ans.
Ce constat est confirmé par cette interview du Cardinal Lustiger, parue... en 1982. 
Les problèmes soulevés sont ceux que nous connaissons trop bien aujourd'hui et les réponses proposées par l’Église d'alors n'ont pas été plus entendues que les celles des écologistes au début des années 80.

"Ce qui a été, c'est ce qui sera, et ce qui s'est fait, c'est ce qui se fera, il n'y a rien de nouveau sous le soleil." Ecclésiaste 1, 9.

L'interview au format pdf : 

Le retour du respect de la Vie par "les incroyables comestibles"

 Décidément ce mouvement que je viens juste de découvrir aujourd'hui me plait beaucoup. Et il me réjouit et fait espérer, beaucoup plus que le fait d'avoir des députés verts ... allez savoir pourquoi...

 Au cœur de la démarche des incroyables comestibles de Todmorden, il y a la reconnexion des gens entre eux, des gens à eux-mêmes, et aussi avec leur environnement. Les enfants sont associés à part entière au processus de co-création et du partage, tandis que les personnes âgées sont écoutées, prises en compte, aimées. Leur mémoire constitue le socle de la cohésion collective.

Le potager géant, c'est l'avenir - Le Point

 L’Écologie, concrètement c'est ça, entre autres, pas le cirque médiatique de Rio :

Ainsi sont nés les "incroyables comestibles", ces fruits et légumes cultivés localement par l'ensemble des habitants - ici, chaque citoyen entretient bénévolement un carré de terre pour la collectivité. Cultiver en ville, mais où donc ? Partout où c'est possible ! Des parcelles de jardins aux simples bandes de terre, en passant par des bacs posés sur les trottoirs, les parkings, les cours des écoles et de l'hôpital, jusqu'à la caserne des pompiers, les moindres recoins disponibles se recouvrent soudain de plantations et débordent de généreux produits frais et disponibles. Avec partout la même pancarte : "Food to share" ("nourriture à partager, servez-vous, c'est gratuit").

lundi 18 juin 2012

L'appel d'Heidelberg, une initiative fumeuse

 Merci à Fabrice Nicolino d'avoir signalé cet article.

 Le 1er juin 1992, ce texte-massue est rendu public à la veille de l'ouverture du Sommet de la Terre à Rio (Brésil). C'est l'appel d'Heidelberg. Sitôt rendu public, il fait couler des tombereaux d'encre : il est présenté comme une grave mise en garde des "savants", enjoignant les dirigeants réunis à Rio à la plus grande méfiance face aux défenseurs de l'environnement animés par une "idéologie irrationnelle qui s'oppose au développement scientifique et industriel".

Job 11, 13-18

Toi, quand tu auras affermi ton jugement,

quand tu étendras vers lui les paumes de tes mains,

s'il y a des méfaits dans tes mains, jette-les au loin,

et que la perversité n'habite pas sous ta tente.

Alors tu lèveras un front sans tache ;

purifié des scories, tu ne craindras plus.

Car tu ne penseras plus à ta peine,

tu t'en souviendras comme d'une eau écoulée.

La vie se lèvera, plus radieuse que midi,

l'obscurité deviendra une aurore.

Tu seras sûr qu'il existe une espérance ;

même si tu as perdu la face, tu dormiras en paix.






vendredi 15 juin 2012

Jacques Ellul par Ivan Illich


"Le régime de la technique [...] a donné naissance à une société, à une civilisation, à une culture en tout, mais vraiment en tout, inverses de ce que nous lisons dans la Bible, de ce qui est le texte indiscutable la fois de la Torah, des prophètes de Jésus et de Paul."

 "Le monde est devenu inaccessible si l'accès signifie le résultat d'une action pédestre : le transport monopolise tellement la locomotion que les pieds, qui sont un outil naturel de l'être humain, sont désormais quasiment privés de la plupart de leurs fonctions."

"Les hommes modernes sont tellement terrorisés par le réel qu'ils se livrent à d'atroces débauches d'images et de représentations afin de ne pas le voir. Ils emploient les médias pour simuler un pseudo-monde encore plus sombre afin de s'en faire un voile protecteur contre les ténèbres dans lesquelles ils doivent vivre. Depuis lors, cette absence de réalité est devenue encore plus hébétante."

"Nous nous livrons à d'atroces débauches de consommation d'images et de sons afin d'anesthésier notre sens de la réalité perdue."

"Voilà pourquoi il m'apparaît que nous ne pourrons nous soustraire à la reconquête disciplinée (ce qu'on appelait l'ascèse) de la pratique sensuelle dans une société de mirages technogènes. La préservation des sens, cette promptitude à l'obéissance, ce regard chaste que la règle de saint Benoît oppose à la cupiditas oculorum, me semble la condition fondamentale du renoncement à la technique tant que celle-ci opposera un obstacle définitif à l'amitié."


Reporterre.net - Au Sommet de Rio, les Etats se préparent à la grande régression

Non seulement le Sommet de Rio, en juin prochain, manque d’ambition, mais il risque de marquer un fort recul par rapport aux précédents Sommets de la Terre.
Attac - 9 mai 2012

Orval

« Nous devons être unanimes, sans divisions entre nous : tous ensemble, un seul corps dans le Christ, en étant membres les uns des autres » Saint Bernard


J'aime ce lieu, paisible, à l'écart du monde.


Sommet Rio + 20

Dans les différents éléments de communication que l'on peut lire sur le sommet annoncé, il y a un mot qui n'apparait pas : nucléaire. Si ce mode de production d'énergie n'est pas évoqué, cela signifie que ce sommet n'a rien rien à voir avec l'écologie et la survie de notre planète (et la nôtre de ce fait). 

En effet, il est bon de rappeler qu'une économie verte, c'est une économie sans énergie nucléaire, beaucoup vont l'oublier au cours de ces quelques jours de sommet.

Ce sera fort probablement un sommet qui permettra de belles déclarations d'intention sur le climat et qui seront le prétexte à l'instauration d'une fiscalité dite écologique ou environnementale c'est-à-dire que le système qui exploite notre planète pourra ainsi créer des impôts ou des taxes nouvelles qui pèseront sur le plus grand nombre, donc les plus modestes sans rien changer aux vrais problèmes.

Comme d'habitude, une belle opération de communication où les gens en vue pourront dire : "j'y étais !" mais qui ne servira à rien sauf dépenser de l'argent, polluer un peu plus à coup de déplacements en avion pour s'y rendre.

Bref, un sommet sans véritable intérêt. C'est simple, même Nicolas Hulot n'y va pas , c'est dire !

mercredi 13 juin 2012

Le jour gratuit


Par Jacques de Guillebon 
 Le travail du dimanche fut la grande affaire des chrétiens du XIXe siècle, mais aussi celle des socialistes avertis, comme Proudhon. On attend au­jourd’hui que la gauche socialiste, si elle veut encore pouvoir justifier son nom, révo­que les mesures prises ces dernières années pour en faire à nouveau un jour chômé :

Le jour gratuit

mardi 12 juin 2012

Jacques Ellul, penseur du XXIe siècle | La-Croix.com

Jacques Ellul, penseur du XXIe siècle | La-Croix.com
 Sociologue et théologien, critique de la société technicienne, Jacques Ellul aurait eu 100 ans cette année. Discrète mais active, son œuvre continue de questionner et d’agir.

dimanche 10 juin 2012

Dimanche prochain

Sans hésitation, en ce qui me concerne, je donnerai ma voix à Christian Eckert pour le second tour des élections législatives.

Souvenirs d'écologie...



Ces derniers jours, je me suis plongé dans quelques archives de l'INA. 

Ces clips de campagne datent d'au moins 30 ans  (certains durent près de 20 minutes ! quelle concentration chez les citoyens de l'époque !), donc avant Tchernobyl, avant Fukushima, avant Bhopal, avant la chute du mur de Berlin (qui n'a rien changé pour les rapports Nord-Sud), avant le 11 septembre aussi, et avant qu'on ne s'inquiète de la dérive FN du monde rural.

Si on prends le temps de visionner ces vidéos on voit qu'est décrit le monde dans lequel nous vivons aujourd'hui (c'est presque effrayant). 

Toutes les vraies questions sont déjà posées et sont restées sans réponse. 
Les écolos considérés déjà à l'époque comme des rigolos avaient déjà tout dit.

http://www.ina.fr/politique/allocutions-discours/video/CAC01037071/brice-lalonde.fr.html
 

dont voici la conclusion lucide et prémonitoire :
 
on commence à s’apercevoir que la société technicienne risque d’être radicalement invivable (du moins pour ce qui, jusqu’à présent, a été considéré comme étant l’homme…) : on se hâte alors de détourner l’attention du problème de la technique en elle-même pour la fixer sur certaines conséquences visibles et grossières. On évite de montrer le rapport qu’il y a entre les faits nocifs, on les présente comme des accidents auxquels on va remédier. On détourne l’opinion des questions décisives en la passionnant pour les faits secondaires et spectaculaires.
 
S’intéresser à la protection de l’environnement et à l’écologie sans mettre en question le progrès technique, la société technicienne, la passion de l’efficacité, c’est engager une opération non seulement inutile, mais fondamentalement nocive. Car elle n’aboutira finalement à rien, mais on aura eu l’impression d’avoir fait quelque chose, elle permettra de calmer faussement des inquiétudes légitimes en jetant un nouveau voile de propagande sur le réel menaçant.
 Jacques Ellul

Elections Législatives 2012 - Tour 1 - Le Républicain Lorrain

Elections Législatives 2012 - Tour 1 - Le Républicain Lorrain

Elections Législatives 2012 - Tour 1 - L'Est Républicain

Elections Législatives 2012 - Tour 1 - L'Est Républicain

vendredi 8 juin 2012

A propos du climat

Il semble raisonnable de penser qu'à l'histoire fluctuante du climat d'autrefois se substitue progressivement une histoire ascendante, si lente soit-elle en termes de température. 
Emmanuel Le Roy Ladurie


Les perceptions individuelles, journalières des aléas de la météorologie ne doivent pas masquer le fait que l'évolution du climat se mesure à l'échelle du temps long et non du quotidien.

Le spécialiste de cette question est l'historien Emmanuel Le Roy Ladurie qui a publié de nombreux ouvrages sur le sujet. 
Ses constats sont résumés dans un article du Monde publié le 3 décembre 2011.

L'historien du climat avance six arguments en faveur de la thèse du réchauffement climatique : 
1. Au XXe et au début du XXIe siècle, le climat s'est réchauffé d'environ un degré centigrade.
2. Les océans se réchauffent depuis 50 ans.

3. Les glaciers reculent dans le monde entier.
4. L'élévation du niveau des mers va en s'accroissant et ce phénomène  peut être lié à la fonte des glaces.
5. Des espèces animales migrent vers le nord.
6. Les sols se réchauffent en profondeur. 

Emmanuel Le Roy Ladurie  établit un lien entre ce réchauffement général et les rejets massifs de CO2 depuis le milieu du XIXè siecle.

Même si le pire n'est jamais sûr comme il se plait à le préciser, la conséquence que l'historien entrevoit, est que le réchauffement va s'accompagner, en diverses régions de la planète, de guerres, de troubles sociaux éventuellement graves, voire révolutionnaires

Et pendant ce temps, les dirigeants du monde entier ne rêvent que de croissance, veau d'or des temps modernes, remède paraît-il à tous les maux. 
Il me semblait que lorsqu'on fonce dans un mur il vaut mieux freiner. Apparemment ceux qui nous gouvernent préfèrent appuyer sur l'accélérateur...




jeudi 7 juin 2012

Lettre ouverte à un jeune catholique qui a voté pour Marine le Pen. | René Poujol : journaliste, citoyen et « catho en liberté


René POUJOL dans son blog : 

 De l’encyclique de Benoît XVI Caritas in veritate à la déclaration des évêques de l’Union européenne (Comece) sur «l’économie sociale de marché», ou au texte récent des évêques de France sur l’écologie… Des cris d’alarme du Secours Catholique à l’engagement de la totalité des associations caritatives en faveur des exclus, des migrants, du quart-mode, tous nous appellent à la construction d’une France ouverte, solidaire, généreuse, aux antipodes du programme et des valeurs du Front National. «J’étais étranger et vous m’avez accueilli…» nous dit le Christ en Matthieu 25, dans le récit du Jugement dernier. Il est des égoïsmes domestiques qui peuvent somnoler douillettement en toute bonne conscience, à l’abri de la morale chrétienne, alors que le monde connaît les douleurs de l’enfantement.

Engagé ?

Dans ce blog, je me présente comme un chrétien, un catholique engagé. 

Qu'est-ce que cela veut dire ? Tout simplement le fait que j'accepte de témoigner publiquement de ma foi chrétienne. 

Ce blog en est une traduction possible mais plus encore mon engagement au sein de l'équipe funérailles de ma paroisse (je préfère d'ailleurs dire la pastorale du deuil), de l'aumônerie pour les jeunes et la participation au comité de rédaction du journal Chrétiens Sans Frontières.

Pour quelles raisons me suis-je engagé ? Je me pose moi-même la question, c'est-à-dire que je n'ai pas vraiment la réponse, disons que j'ai répondu à un appel et qu'il m'était impossible de ne pas y répondre.

Tout simplement, humblement.
 
A chacun sa façon de suivre Jésus.

mardi 5 juin 2012

BURE - Conférence exceptionnelle - mercredi 13 juin à Ligny-en-Barrois - retransmise en direct sur internet


Appel

à tous ceux qui, en Meuse, Haute-Marne, Vosges, Meurthe-et-Moselle, Aube et Marne,
sont sensibilisés aux problèmes de l’enfouissement des déchets nucléaires...

...et à tous les militants à travers l’hexagone.

Réservez votre soirée du mercredi 13 juin.

nous vous invitons à une conférence exceptionnelle.

Vous qui êtes si sensibles à la santé et à l’avenir de vos descendants,
faîtes comme les députées européennes



Corinne Lepage

et



Michèle RIVASI,

venez écouter et questionner l’expert Bertrand THUILLIER, sur

“les considérables risques à court terme du projet CIGéo”.


Merci de relayer dans vos réseaux.

Vous pouvez aussi convier vos élus, en utilisant cette invitation :

http://www.villesurterre.com/images/stories/ligny-invitation-coupon-5.pdf

Vous pouvez également imprimer ce tract-affichette :

http://www.villesurterre.com/images/stories/ligny-invitation-tract%20netb-6.pdf

Cette conférence sera retransmise en direct sur internet
via un lien que vous trouverez le jour même sur :

http:/eelv.fr

Vous pourrez télécharger la présentation Powerpoint.

Vous pourrez poser vos questions en direct via l’adresse :

bertrand@villesurterre.com

Bien cordialement

Michel GUERITTE


Infos sur :
http://www.villesurterre.com/index.php?option=com_content&task=view&id=387


Famille, travail, fête : trois dons de Dieu. Célébration eucharistique au Parc de Bresso, Homélie de Benoît XVI, 3 juin 2012

 Le récit de la création se termine par ces paroles : « Le septième jour, Dieu avait achevé l'œuvre qu'il avait faite. Il se reposa le septième jour, de toute l'œuvre qu'il avait faite. Et Dieu bénit le septième jour : il en fit un jour sacré » (Gn 2, 2-3). Pour nous chrétiens, le jour de fête c’est le dimanche, jour du Seigneur, Pâque hebdomadaire. C’est le jour de l’Église, assemblée convoquée par le Seigneur autour de la table de la Parole et du Sacrifice eucharistique, comme nous sommes en train de le faire aujourd’hui, pour nous nourrir de Lui, entrer dans son amour et vivre de son amour. C’est le jour de l’homme et de ses valeurs : convivialité, amitié, solidarité, culture, contact avec la nature, jeu, sport. C’est le jour de la famille, au cours duquel nous devons vivre ensemble le sens de la fête, de la rencontre, du partage, en participant aussi à la Messe. Chères familles, même dans les rythmes serrés de notre époque, ne perdez pas le sens du jour du Seigneur ! Il est comme l’oasis où s’arrêter pour goûter la joie de la rencontre et étancher notre soif de Dieu.
 
Famille, travail, fête : trois dons de Dieu, trois dimensions de notre existence qui doivent trouver un équilibre harmonieux. Harmoniser les temps de travail et les exigences de la famille, la profession et la paternité et la maternité, le travail et la fête, est important pour construire des sociétés au visage humain. En cela, privilégiez toujours la logique de l’être par rapport à celle de l’avoir : la première construit, la deuxième finit par détruire. Il faut s’éduquer à croire, avant tout en famille, dans l’amour authentique, qui vient de Dieu et qui nous unit à lui et pour cela justement « nous transforme en un nous, qui surpasse nos divisions et qui nous fait devenir un, jusqu’à ce que, à la fin, Dieu soit "tout en tous" » (1 Co 15, 28) » (Enc. Deus caritas est, 18). Amen.

dimanche 3 juin 2012

Profession de Foi 2012 - Paroisse catholique Saint-Martin de Longwy

Profession de Foi 2012 - Paroisse catholique Saint-Martin de Longwy

Souvenirs de Profession de foi

En l'église Saint Barthélémy à Mont-Saint-Martin, (les photos avec les personnes sont en ligne sur le site de la paroisse).

ND de Fatima

J'aime ces lumières qui sont autant de prières qui montent vers le ciel...




Le cierge pascal

Mon roc, ma forteresse


Le Seigneur est mon roc, ma forteresse et mon libérateur.
Il est mon Dieu, le rocher où je me réfugie, mon bouclier, l'arme de ma victoire, ma citadelle. 

vendredi 1 juin 2012

Joyeux Anniversaire !

Ma fille aînée a 18 ans aujourd'hui. C'est un événement suffisamment important dans ma vie pour que j'en fasse l'objet d'un message !

Joyeux Anniversaire Marie !

Législatives: la carte du débat sur Twitter

 Amusant et intéressant :